La MJC de Brindas

La Maison des Jeunes et de la Culture de Brindas, créée en 1990, est une association d’Education Populaire. Elle adhère à la déclaration des principes de la Confédération des MJC de France et est partie prenante du Réseau des MJC du Rhône (R2AS).

 

La MJC participe à la vie locale à travers l’Accueil des Jeunes, les manifestations qu’elle organise et les différentes activités hebdomadaires qu’elle propose.

La MJC a pour vocation de favoriser l’autonomie et l’épanouissement des personnes, de permettre à tous d’accéder à l’éducation et à la culture afin que chacun participe à la construction d’une société plus solidaire et plus juste.

La culture ne se réduit pas à la dimension artistique, mais englobe tout ce qui permet aux individus d’appréhender le monde et les rapports sociaux, d’y agir individuellement et collectivement et de s’inscrire dans une mémoire commune.

 

L’action en direction des jeunes, et avec les jeunes, est un des enjeux principaux de l’éducation populaire.

Elle est ouverte à tous sans discrimination et contribue au développement des liens sociaux.

Respectueuse des convictions personnelles, elle s’interdit toute attache avec un parti, un mouvement politique, une confession. La MJC respecte le pluralisme des idées et les principes de laïcité mis en avant dans les valeurs républicaines et contribue au renforcement de la démocratie.

La MJC de Brindas est composée d’adhérents, d’administrateurs bénévoles et de salariés ; elle fonctionne avec une Assemblée Générale annuelle, un Conseil d’Administration et un Bureau.

Elle bénéficie de l’agrément ministériel « Jeunesse et Education Populaire ».

Déclaration de principes de la Confédération des MJC de France :

« Les MJC permettent à tous d’accéder à l’éducation et à la culture, afin que chacun participe à la construction d’une société plus solidaire. L’action éducative des MJC en direction et avec les jeunes est une part importante de leur mission. Respectueuses des convictions personnelles, elles s’interdisent toute attache avec un parti, un mouvement politique ou syndical, une confession. Elles respectent le pluralisme des idées et les principes de laïcité, mis en avant dans les valeurs républicaines. Elles contribuent à la création et au maintien des liens sociaux dans la ville et les quartiers. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *