Tout savoir sur… La Flûte traversière

Rédactrice en chef : Justine VIRY, professeure de flûte traversière à l’Ecole de Musique de la MJC de Brindas ! Un grand merci à elle pour son partage…

La grande famille de la flûte

La flûte traversière fait partie de la famille des « vents », et plus particulièrement des « bois ». En effet, le « traverso », l’ancêtre de la flûte était fabriqué en bois. Il faudra attendre le XIXème siècle et les évolutions de la lutherie pour concevoir des instruments en métal, agrémentés d’un système de « clétage ».

La flûte traversière peut se décliner sous différentes formes.
Celle que l’on apprend traditionnellement s’appelle « la grande flûte », ou « la flûte en ut », mais en réalité elle appartient à une grande famille d’instruments allant du suraigu… à l’extrême grave !

De la plus petite à la plus grande, de la plus aiguë à la plus grave, nous retrouvons :

– le piccolo : la plus petite flûte… et aussi la aiguë !

– la flûte en ut ou « grande flûte »

– la flûte alto

– la flûte basse

– la flûte octobasse … qui se joue debout.

On peut entendre le piccolo et la grande flûte dans un orchestre symphonique.
Les flûtistes sont assis juste à côté des hautboïstes.

Comment ça marche ?

La flûte  est composée de trois parties distinctes :

– l’embouchure : on pose l’embouchure sous les lèvres avant de souffler.

– le corps : les « clés », sur lesquelles on pose les doigts, permettent de changer de note.

– la patte : l’extrémité de l’instrument n’est tenue que par le petit doigt.

Nous pouvons changer de note en variant l’air et la taille du tube avec le système de clétage. En baissant des clés, la taille du tuyau est plus longue, et la note plus grave.

Les différents modes de jeu :

Avec un seul instrument, on peut faire une infinité de sons et varier les effets en fonction du style souhaité. Dans les effets les plus courants, nous pouvons entendre :

– des sons de percussions produits en tapant avec les clés ou la langue.

– des sons soufflés quand le son de flûte est mélangé avec de l’air.

– des sons chantés allient le son traditionnel de la flûte et une partie chantée, nous pouvons ainsi jouer deux parties en même temps !

– les multiphoniques qui permettent comme leur nom l’indique de jouer deux notes en même temps.

…Et bien d’autres surprises encore !

ÉCOUTER… Un instrument éclectique

La flûte est un compagnon de route qui peut nous suivre partout… dans un sac à main ou un sac à dos, dans un opéra ou dans un remix de beatbox : vous irez où vous voulez avec elle !

La flûte traversière a un répertoire important dans la musique classique, tant dans des œuvres orchestrales, en musique de chambre ou des pièces pour flûte seule…

> Syrinx de Debussy

… mais pas seulement, on peut la retrouver dans ;

– le jazz : solo de flûte dans « Spain » de Chick Corea

– le beatbox : un remix de Inspecteur Gadget.

– la chanson française : « Il est cinq heure, Paris s’éveille », Jacques Dutronc.

– dans le tango : « Histoire du tango, III Night club » pour flûte et guitare de Piazzolla.

et bien d’autres styles… à vous de venir essayer !

Pour aller un peu plus loin…

 « La flûte dans tous ses états »

« La flûte expliquée pour les enfants »

Et à la MJC

Les cours de flûte sont accessibles à partir de 7 ans à la MJC avec Justine Viry comme professeure !

Adapté aux rythmes d’apprentissage et aux envies de chacun, les cours individuels proposent l’apprentissage de l’instrument et la découverte de différents styles musicaux (musiques traditionnelles, classiques, contemporains, musiques actuelles, chanson…).
Les personnes auront également l’opportunité de jouer en groupe et de partager leurs musiques lors de rassemblements conviviaux.

Jours et horaires à définir

Lieu : Carré d’Ass – Ecole de musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *